Archives de catégorie : Définitions & Culture

culture innovation - comment innover - lina alami

Innovation : définition et culture

Innovation incrémentale / radicale, innovation de rupture, innovation de soutie, quelles définitions apporter à l’innovation ? Comment et pourquoi le management de l’innovation répond à une nécessité économique pour les entreprises et à un besoin sociétal en évolution ? Sur quoi repose la culture de l’innovation ? Comment la nourrir et l’entretenir ?

Depuis 15 ans, la culture de l’innovation comme les méthodes favorisant la conception innovante se développent pour aider les entreprises à innover. Elles ne mettent pas toutes l’accent sur les mêmes facteurs clés de succès, néanmoins elles portent toutes la même culture et répondent au besoin d’une société bouleversée par le digital.


Qu’est-ce que l’innovation ?

Les trois paliers de valeur de l’innovation

Comment définir l’innovation ?

La culture de l’innovation

Pour innover, co-construisez Human Centric

Comment innover ? Inspirez, expirez…

L’innovation GAP est-il durable ?

L’innovation en citations

Livre blanc : comment innover ?


definition innovation - lina alami

Comment définir l’innovation ?

définition innovation

L‘innovation de rupture c’est celle qui fait « wahow » !

Tous secteurs confondus, les innovations de rupture sont peu nombreuses puisqu’estimées à 4% des innovations. (nouveau concept de produits)

  • 0,3% sont des découvertes,
  • 19 % des innovations concernent l’amélioration radicale d’un produit existant ou d’un service complet,
  • 32 % l’amélioration d’une fonction d’un produit ou d’un système,
  • 45 % l’amélioration qualitative d’un système existant.

mais alors, comment définir l’intensité de l’innovation pour aller la chercher ?

Définir l’intensité de l’innovation sur trois dimensions

culture innovation lina alamiinnovation de soutien versus innovation de rupture ; innovation incrémentale versus innovation radicale ; périmètre de l’innovation

On peut communément admettre que l’innovation se mesure par son degré d’originalité. Pour l’appréhender plus finement, on peut également la définir par son intensité sur trois dimensions : la perception de la nouveauté, le périmètre de l’innovation et la transformation de l’Objet. L’Objet étant entendu comme « tout ce qui est conçu par l’homme » (service, produit, processus…), il comprend deux aspects : les caractéristiques de l’Objet et l’environnement de l’Objet.

Ces trois dimensions complémentaires permettent de déterminer le potentiel de valeur de l’innovation en mettant en évidence ce qui éloigne le résultat de l’innovation du Modèle Dominant et le moment où les concurrents vont être en capacité de le copier. Ainsi, plus vos trois curseurs se déplacent sur la droite, plus votre innovation tend vers la rupture.

innovation comment innover Lina Alami

 

L’exemple du retail traditionnel face aux 3 dimensions de l’innovation

La perception de la nouveauté pour le destinataire de l’innovation : comme présenté dans le schéma ci-dessus, il s’agit ici de ce qui distingue pour une partie de la littérature, l’innovation incrémentale de l’innovation radicale. Lorsque un retailer ajoute un parfum nèfle à sa gamme de yaourts aux fruits, il s’agit bien d’une innovation mais elle est à peine perçue comme telle par les consommateurs. En revanche, lorsqu’Intermarché lance ses ‘fruits et légumes moches’, il crée une valeur neuve pour le client faisant tendre cette innovation vers plus de radicalité.

La transformation de l’architecture de l’objet : nous ne parlons plus ici de la valeur perçue par le destinataire et pas encore du territoire de l’innovation mais de l’importance de ce qu’elle modifie dans le processus de production, dans la chaîne logistique, dans la chaîne de valeur ou encore dans le business model de l’Objet. ‘Les fruits et légumes moches’ d’Intermarché ne transforment ni l’architecture du processus de la mise à disposition du produit, ni celle de la chaîne de valeur et pas non plus celle du business model du rayon fruits et légumes. Elle a ainsi vraisemblablement demandé peu d’investissement en temps et en budget et aucune résistance dans l’organisation : c’est une bonne nouvelle. En revanche, elle est extrêmement facile à copier par n’importe quel distributeur.

Le périmètre de l’innovation : l’impact de l’innovation est bien différent lorsqu’elle concerne un nouveau service minute, une gamme de produits, une révision de concept, un domaine d’activité stratégique tout entier ou encore le business model même de l’entreprise. Fixés sur leur activité d’exploitation, les acteurs historiques se cantonnent souvent au 1er cercle : celui de leur propre business, faisant parfois fi des innovations concurrentielles indirectes et abstraction des innovations sectorielles.

Par ailleurs, une innovation peut être une innovation uniquement pour l’entreprise lorsqu’elle s’ouvre à un domaine d’activité maîtrisé par d’autres, une innovation sur son marché immédiat lorsqu’elle transfert une technologie ou un savoir-faire d’un autre secteur au sien ou encore une innovation pour le secteur tout entier (Pure Player, Drive).

Qu’est ce que l’innovation en trois articles :

Lina Alami – www.comment-innover.fr


Abonnez-vous à la newsletter comment-innover.fr

Lina Alami comment innover – definir l’innovation

comment innover lina alami

Comment innover ? Inspirez, expirez…

Pour innover, respirez…

On réduit souvent le processus innovation à l’idéation voir à la simple créativité ou alors à l’inverse on l’associe uniquement à l’ingénierie, à la science et la technologie.

culture innovation lina alamiLe processus d’innovation est un peu plus complexe mais pas tant que cela si l’on accepte d’ouvrir sa vision : innover n’est pas opposer la créativité à l’analyse, ni l’intuition à la logique et encore moins les concepts aux connaissances, innover est comme respirer ! On a besoin d’inspirer autant que d’expirer et de recommencer.

Le processus innovation : un processus en trois phases

L’innovation est un processus en 3 phases : l’idéation, le développement et le déploiement. Ces trois phases sont itératives et interactives et à chacune d’elle on appliquera le principe de divergence / convergence : celui de la respiration.

Processus innovation Lina AlamiL’itérativité et l’interactivité permet de créer des passerelles, d’ouvrir des champs d’exploration et de pivoter quand la voie est bouchée… Quant au principe de divergence / convergence, il permet à chacune des phases de diviser le temps en deux respirations :

l’inspiration correspond au temps de la divergence qui permet d’ouvrir les possibles en appliquant les règles de base édictées du Brainstorming : suspension du jugement, quantité, idées neuves, combinaison d’idées.

• l’expiration c’est le temps de la convergence qui sélectionne, accepte le jugement, se réfère aux objectifs et cherche l’inédit.

innover Diverger converger Lina AlamiDissocier ces deux temps est indispensable pour aller à l’encontre du fonctionnement naturel de notre cerveau. D’une part chaque individu est plus à l’aise d’un côté ou de l’autre (cerveau droit / cerveau gauche)*  et d’autre part l’innovation nécessite de la créativité, des connaissances et des associations d’idées entre ces deux mondes. Le processus d’innovation est donc rarement naturel et alterner l’inspiration et l’expiration permet de forcer le processus.

* la réalité est même plus complexe que ça si l’on considère le profil de préférences cérébrale de Ned Herrmann © qui ajoute à l’opposition cerveau droit (intuitif, global) au cerveau gauche (logique, analytique), celle du cerveau limbique (émotionnel et affectif) au cerveau cortical (réfléchi, conceptuel)

Plusieurs méthodes de conception innovante utilisent ce principe de divergence / convergence : la théorie CK évidement et le Design Thinking également. Pour les découvrir, je vous invite à consulter les articles y faisant référence ou à retrouver l’ensemble dans mon livre blanc.

Lina Alami – www.comment-innover.fr


Abonnez-vous à la newsletter comment-innover.fr

Lina Alami comment innover

citation innovation - comment innover - lina alami

L’innovation en citations

L’innovation en citations

L’innovation fascine, interroge et s’interroge. L’innovation construit et se construit… Comment est-elle perçue par les grands de l’histoire ?  Je vous propose ici de le découvrir en image avec quelques citations choisies qui interrogent le monde de l’innovation…


“ Je pense qu’il y a un marché mondial pour environ 5 ordinateurs. Thomas Watson [PDG IBM 1943]

“ Je pense qu’il y a un marché mondial pour environ 5 ordinateurs. Thomas Watson [PDG IBM 1943]


“ Ce n’est pas en améliorant la bougie qu’on a inventé l’ampoule électrique. Proverbe

“ Ce n’est pas en améliorant la bougie qu’on a inventé l’ampoule électrique. Proverbe


“Aussitôt qu’on nous montre quelque chose d’ancien dans une innovation, nous sommes apaisés. Nietzsche

“Aussitôt qu’on nous montre quelque chose d’ancien dans une innovation, nous sommes apaisés. Nietzsche


“ Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides. Henri Ford

“ Si j’avais demandé aux gens ce qu’ils voulaient, ils auraient répondu des chevaux plus rapides. Henri Ford


“ Croire au progrès ne signifie pas qu’un progrès ait déjà eu lieu. Franz Kafka

“ Croire au progrès ne signifie pas qu’un progrès ait déjà eu lieu. Franz Kafka


“ L’innovation est la capacité à convertir des idées en factures. Robert Ducan [sénateur texan]

“ L’innovation est la capacité à convertir des idées en factures. Robert Ducan [sénateur texan]


 “Gutenberg n’a pas attendu le développement du marché du livre pour inventer l’imprimerie. Nicole Notat


“Gutenberg n’a pas attendu le développement du marché du livre pour inventer l’imprimerie. Nicole Notat


“ Business has only two fonctions  -marketing and innovation.  All the rest are costs. Peter Drucker [consultant en management et théoricien]

“ Business has only two fonctions -marketing and innovation. All the rest are costs. Peter Drucker [consultant en management et théoricien]


“ Le paradoxe de l’innovation c’est qu’elle est acceptée comme telle qu’une fois devenue une imitation. Piero Scaruffi [Scientifique]

“ Le paradoxe de l’innovation c’est qu’elle est acceptée comme telle qu’une fois devenue une imitation. Piero Scaruffi [Scientifique]


“ Une personne qui n’a jamais commis d’erreur n’a jamais tenté d’innover. Albert Einstein

“ Une personne qui n’a jamais commis d’erreur n’a jamais tenté d’innover. Albert Einstein


 “ Innover, ce n’est pas avoir une nouvelle idée, mais arrêter d’avoir une vieille idée. Edwin Herbert Land [Inventeur du Polaroïd]


“ Innover, ce n’est pas avoir une nouvelle idée, mais arrêter d’avoir une vieille idée. Edwin Herbert Land [Inventeur du Polaroïd]


En découvrir plus sur l’innovation ?

Si vous souhaitez vous initier à l’innovation, je vous propose de découvrir mon livre blanc qui a pour objet de vulgariser l’innovation : Innover ? Innovez ! Innovons. [ petit traité de vulgarisation de l’innovation ] Dédié au top management, il répond aux questions suivantes  : Qu’est-ce que l’innovation ? Comment et pourquoi sa conception répond à une nécessité économique pour les entreprises et à un besoin sociétal en évolution ? Sur quoi repose la culture de l’innovation ? Comment la nourrir et l’entretenir ? Quelles méthodes utiliser pour favoriser la conception innovante ? Et à quel moment actionner quels outils ?

  • Design Thinking,
  • Théorie CK (Concept Knowledge),
  • Lean Startup,
  • Business Model Canvas,
  • Lean Canvas
  • Management de projet par enjeux
Lina Alami
Directrice de Projets Innovation Retail
[ Analysons. Inventons. Co-construisons ]

Découvrir comment innover ?

LIVRE BLANC TÉLÉCHARGEABLE LIBREMENT

picto_innovation_livre_lina_alamiInnover ? Innovez ! Innovons.
[ petit traité de vulgarisation de l’innovation ]

Pour une lecture confortable,
téléchargez gratuitement la version PDF 
En savoir plus

 

Lina Alami

La culture de l'innovation - comment innover

La culture de l’innovation

« Innovez ! » Et si on passait de l’injonction à la culture ?

Sur quoi repose la culture de l’innovation ? Quel en est son terreau ? Comment la nourrir et l’entretenir ? A quel moment et avec quels outils ? Pour quelle floraison ?

La culture de l'innovationDepuis 15 ans, les méthodes favorisant la conception innovante se développent pour aider les entreprises à innover. Elles ne mettent pas toutes l’accent sur les mêmes facteurs clés de succès, néanmoins elles portent toutes la même culture.

La culture de l’innovation repose sur cinq facteurs :

  1. Elle réconcilie les connaissances et l’imagination créative.
  2. Elle se nourrit de tous les acteurs disponibles dans son environnement jusqu’à
    co-construire l’innovation avec eux.
  3. Elle se focalise sur les expériences utilisateurs et exploite la richesse pluridisciplinaire.
    Pluri, multi, inter, et pourquoi pas extra disciplinaires les préfixes utilisés sont nombreux et chaque méthode a sa préférence. Mais ce qui ne change pas c’est le fond : le croisement et les interactions entre plusieurs disciplines.
  4. Elle utilise la flexibilité pour se mouvoir rapidement dans un environnement complexe et lui-même en mouvement.
  5. Elle intègre la création de valeur pour l’entreprise et la création de sens pour le client identifié.

La culture de l'innovation Lina Alami

Les méthodes de conception innovante

La « discipline innovation » produit régulièrement de nouveaux concepts. Lesquels choisir ? Et dans quel cadre ?

  • Design Thinking,
  • Théorie CK (Concept Knowledge),
  • Lean Startup,
  • Business Model Canvas,
  • Lean Canvas
  • Management de projet par enjeux

Ces méthodes encore peu connues méritent très nettement que l’on s’y intéresse puisqu’elles apportent des moyens supplémentaires pour manager le processus d’innovation en entreprise. Le livre blanc que je vous propose sur le management de l’innovation vous permettra de vous initier à ces nouvelles pratiques pour que vous puissiez en imaginer le potentiel dans votre propre organisation et sélectionner les usages qui prendront sens dans votre environnement.

Lina Alami – www.comment-innover.fr


Abonnez-vous à la newsletter comment-innover.fr

Lina Alami comment innover

innovation human centric - comment innover

Pour innover, co-construisez Human Centric

Human Centric // innovation

culture innovation lina alamiL’évolution des aspirations sociétales liée à l’élévation des besoins individuels dans la pyramide de Maslow et à l’histoire (Trente Glorieuses, crise), associée à la naissance du numérique a bouleversé l’innovation.

Pour innover, co-construisez

Le digital a ouvert un possible de communication universelle : chaque individu est devenu potentiellement émetteur et récepteur à l’identique de son voisin, quel que soit son statut. C’est la norme des générations Y et Z qui sont nées avec. Le management collaboratif devient le minimum acceptable ; le pro-participatif sera la règle.

Les méthodes de conception innovante sont en avance sur ce mode de management qui favorise la créativité grâce à l’autonomisation et la flexibilité.innover human centric

Pour percer le marché, innovez Human Centric

Plus la technologie remplace les performances humaines physiques et intellectuelles* plus l’être humain a besoin de se centrer sur ce qui le distingue de ce qui est produit par l’ultra-technologie : sa nature profonde, la nature du monde réel et son appartenance à celui-ci. Les deux ne s’opposent pas, le premier renforce le besoin de l’autre.

Pour répondre à ce nouveau paradigme des sociétés occidentales, les entreprises doivent centrer leur effort d’innovation sur le sens : le ‘Human Centric’.

*Marc Giget estime dans sa conférence du 17 mars 2015 « L’innovation GAP est-il durable ? » que 66% pourraient être automatisés grâce au numérique.

Mais est-il bien nécessaire d’innover ?

Découvrez-le dans  mon article contributeur sur le site www.acteurvente.com : L’innovation : une nécessité des sociétés pour la société. 

Et comment faire pour co-construire Human Centric ?

Lean Startup, Théorie CK, Lean Canvas, Design Thinking, Business Model Canvas ou encore Management de Projet par Enjeux : je vous propose de découvrir, dans mon livre blanc, ces nouvelles pratiques centrées sur la co-construction et le sens. Vous pourrez ainsi en imaginer le potentiel dans votre propre organisation et sélectionner les usages qui prendront sens dans votre environnement.

Lina Alami – www.comment-innover.fr


Abonnez-vous à la newsletter comment-innover.fr

Lina Alami comment innover

dominant design innovation

Les trois paliers de valeur de l’innovation

L’innovation en puissance 

culture innovation lina alamiOn distingue généralement deux niveaux d’innovation : incrémentale et radicale. Pour évoquer la valeur business, il me parait plus juste d’en distinguer trois : incrémentale, radicale et référentielle. Pour comprendre ce qui caractérise ces trois puissances, évoquons d’abord le Dominant Design.

Etre dans le Dominant Design, c’est rester dans les caractéristiques classiques d’un produit.

  • En se plaçant du côté du consommateur, le Dominant Design représente les caractéristiques identitaires d’un produit, la définition d’usage fonctionnelle et émotionnelle communément admise et ancrée dans l’esprit de tous.

Une voiture est un moyen de transport individuel dans lequel on est assis (pas debout, ni allongé). Elle possède quatre roues (pas une, ni cinq), un moteur et un volant. Elle se déplace en roulant sur le sol (elle ne vole pas) grâce à du carburant (pas avec de l’énergie solaire) etc.

  • Pour le monde de l’entreprise, il signifie la stabilisation des caractéristiques du produit (architecture et performance), de sa production (processus) et de son modèle d’affaires.

type innovation - valeur innovationS’éloigner du Dominant Design, c’est innover.

Je m’appuie ici sur des exemples d’innovation produit (ensemble cohérent des politiques de Produit/service, Communication, Prix et Distribution). Un produit étant plus facile à conceptualiser. Cependant, cette conceptualisation est bien entendu applicable à tous les autres domaines de l’innovation.

  • L’innovation incrémentale ne touche pas l’identité du produit. C’est une amélioration ou un renforcement d’une ou plusieurs caractéristiques de celui-ci tel que le boitier de vitesse automatique dans une voiture.
  • L’innovation radicale crée un nouveau mode de consommation, il divise le Dominant Design sans le remplacer. Nespresso n’a pas remplacé le café filtre, il a divisé le marché.
  • L’innovation référentielle éradique le Dominant Design précédent. Elle transforme les caractéristiques identitaires de référence : l’iPhone est en train de a remplacé le Dominant Design du téléphone mobile. Un téléphone mobile devient dans l’esprit de chacun un smart-phone.

S’éloigner du Dominant Design, c’est créer de la valeur.

Plus l’innovation s’éloigne du Dominant Design, plus le produit porte des caractéristiques différentes, plus son potentiel de valeurs est élevé pour le consommateur bien sûr comme pour l’entreprise.

  • Force 1 : micro-segmente le marché.
  • Force 2 : divise le marché.
  • Force 3 : renouvelle le marché.

Mais comment innover ? Comment produire une innovation qui divisera ou renouvellera le marché ?

Depuis 15 ans, les méthodes favorisant la conception innovante se développent pour aider les entreprises à innover. Elles sont encore peu connues et méritent très nettement que l’on s’y intéresse puisqu’elles apportent des moyens supplémentaires pour manager le processus d’innovation et favoriser la création d’innovation radicale et référentielle.

Lean Startup, Théorie CK, Lean Canvas, Design Thinking, Business Model Canvas ou encore Management de Projet par Enjeux : le livre blanc que je vous propose sur le management de l’innovation vous invite à découvrir ces nouvelles pratiques pour que vous puissiez en imaginer le potentiel dans votre propre organisation et sélectionner les usages qui prendront sens dans votre environnement.

Qu’est ce que l’innovation en trois articles :

Lina Alami – www.comment-innover.fr


Abonnez-vous à la newsletter comment-innover.fr

Lina Alami comment innover

qu'est ce que l'innovation - définition innovation

Qu’est-ce que l’innovation ?

Comment définir l’innovation ? 

culture innovation lina alamiLa question est simple, sa réponse multiple, ses définitions nombreuses. Cet article vous propose les définitions académiques et celle d’usage dans la pratique moderne de l’innovation. Je vous invite dans un autre article à découvrir les définitions des différents types d’innovation (innovation de soutien versus innovation de rupture ; innovation incrémentale versus innovation radicale).

L’innovation comme processus et résultat

Le terme innovation est utilisé pour désigner l’action d’innover (le processus) et le résultat de cette action.

Le Manuel d’Oslo  qui constitue la référence académique définit ainsi la notion de résultat : l’innovation est une nouveauté ou une amélioration sensible apportée à un produit, un service (fonction, usage, technologie), un procédé, une méthode de commercialisation (marketing) ou d’organisation (interne, externe). Elle peut ainsi constituer une nouveauté pour le marché dans son ensemble ou une entreprise spécifique.

Ces activités d’implémentations innovantes ont en commun de conserver ou de prendre un avantage compétitif durable sur un marché où l’obsolescence arrive aujourd’hui rapidement.

L’innovation comme invention qui rencontre un marché 

De manière moins académique, une innovation est une invention qui rencontre un marché. Combien d’idées fabuleuses prennent la poussière dans un grenier ? Combien de brevets déposés n’ont jamais été exploités ? C’est ce qui distingue l’invention de l’innovation.

Dans ce cadre, une innovation est une invention qui répond à des besoins identifiés d’un groupe d’individus identifiés et dont la valeur perçue par celui-ci est monétisable à la hauteur de la constitution d’un modèle économique viable pour l’organisation à l’origine de l’innovation. Une innovation qui ne remplit pas les quatre critères : caractère nouveau, clients, création de valeurs utilisateur et création de valeur business n’est pas une innovation.

Mais comment innover ? Comment produire une innovation qui rencontrera son marché ?

Depuis 15 ans, les méthodes favorisant la conception innovante se développent pour aider les entreprises à innover. Elles sont encore peu connues et méritent très nettement que l’on s’y intéresse puisqu’elles apportent des moyens supplémentaires pour manager le processus d’innovation et produire l’innovation qui rencontrera son marché.

Lean Startup, Théorie CK, Lean Canvas, Design Thinking, Business Model Canvas ou encore Management de Projet par Enjeux : le livre blanc que je vous propose sur le management de l’innovation vous invite à découvrir ces nouvelles pratiques pour que vous puissiez en imaginer le potentiel dans votre propre organisation et sélectionner les usages qui prendront sens dans votre environnement.

Qu’est ce que l’innovation en trois articles :

Lina Alami – www.comment-innover.fr


Abonnez-vous à la newsletter comment-innover.fr

Lina Alami comment innover

L’innovation GAP est-il durable ?

Révolution numérique et Innovation Gap.

Toutes les grandes innovations de l’histoire ont d’abord détruit des emplois avant d’en créer en masse au moment où tous les acteurs de l’économie s’approprient la nouvelle technologie. C’est seulement à partir de là que l’innovation d’origine, source des nouvelles applications et même de nouveaux secteurs d’activités, est porteuse de valeurs et d’emplois.

Innovation-gapQu’en est-il de la vague d’innovation actuelle ? Celle de cette révolution numérique qui tarde à faire émerger des secteurs d’activités nouveaux qui compenseront la destruction massive des emplois dans les secteurs traditionnels…
En quoi cette révolution technologique est-elle différente des précédentes ? Et quelles seraient les actions à mener pour qu’elle tienne les promesses de surplus de création de valeurs et d’emplois de toutes ses consœurs historiques ?

Ce sont les sujets abordés par Marc Giget* dans une excellente conférence sur le thème de « l’innovation Gap est-il durable ? »

Le numérique : une révolution sans précédent.

La révolution du numérique, c’est la création de l’intelligence artificielle, intelligence qui jusqu’alors était réservée aux seuls êtres humains. Cette intelligence artificielle permettrait selon les études de remplacer 2/3 des tâches humaines. Aucune autre technologie jusqu’ici n’a présenté une telle caractéristique. Faut-il pour autant en avoir peur ?

– Et est-ce la raison pour laquelle la révolution numérique ne porte pas (encore ?) ses fruits en terme de création de valeurs et d’emplois ?

– Ou alors ces nouvelles technologies ne seraient pas encore assez intégrées dans l’esprit des sociétés pour développer des innovations pensées pour répondre au premier besoin exprimé par les humains : se simplifier la vie ?

– Ou encore serait-ce la frilosité des investissements industriels et d’infrastructures qui freine les potentiels de création de richesses et d’emplois des innovations numériques ?

Voilà les trois pistes de réflexions développées par Marc Giget que je vous propose de découvrir directement sur la chaine des mardis de l’innovation : www.vimeo.com/channels/mardisinno

*Marc Giget : Président de l’European Institute for Creative Strategies and Innovation et du Club de Paris des Directeurs de l’Innovation ; fondateur des ‘Mardis de l’innovation’.

Lina Alami – www.comment-innover.fr


Découvrir comment innover ?

LIVRE BLANC TÉLÉCHARGEABLE LIBREMENT

picto_innovation_livre_lina_alamiInnover ? Innovez ! Innovons.
[ petit traité de vulgarisation de l’innovation ]

Pour une lecture confortable,
téléchargez gratuitement la version PDF 
En savoir plus