Retail : quatre atouts pour innover

Les 4 forces du retail pour pratiquer la conception innovante

levier innovation comment innoverPour innover, le secteur du retail présente des atouts majeurs qu’il suffit de révéler pour innover avec intensité. 
Le secteur du retail a un premier atout dont rêvent tous les innovateurs : l’accès aux utilisateurs. A celui-ci s’en ajoutent d’autres : la culture du client, l’aptitude à tester et mesurer, la capacité structurelle de co-construction et enfin la prédisposition à la rapidité.

 

1. Aptitude à produire un résultat innovation attendu par les clients

la culture du client omniprésente dans le secteur, renforce la capacité du retail à produire des innovations centrées sur l’utilisateur. Par ailleurs, le pragmatisme de la profession va également privilégier la simplicité à la complexité, souvent facteur de succès de l’innovation.

Best practices dans l'innovation - Lina Alami

2. Capacité de co-construire avec une diversité de profils et de talents

L’organisation d’un réseau de commerce se caractérise par une diversité de compétences remarquables, celles du siège associées à celles du terrain bien sûr mais pas seulement. L’écosystème d’un retailer est très large, allant sans exhaustivité des producteurs aux fabricants, des logisticiens aux plus grandes marques nationales et internationales. Croiser cette diversité d’expertises dans les phases d’idéation et de développement augmente très largement la propension d’une organisation à innover. Cette manne est aujourd’hui sous exploitée dans le secteur.

  • Pour tirer parti des bénéfices de l’intelligence collective au profit de l’innovation, il est primordial que les retailers déverrouillent la hiérarchie et les silos tant à la tête de réseau que dans les points de vente et qu’ils connectent par ailleurs en flux continu les interactions entre ces deux mondes. Il ne s’agit pas de passer d’un Top Down à un Bottom Up ou inversement mais bel et bien de repenser l’organisation en réseau « à l’instar des communautés web ».
  • Quant à exploiter les ressources de la diversité des talents de l’écosystème pour innover plus vite, les retailers doivent accepter de privilégier la vitesse à la culture du secret : il est plus rapide d’utiliser les Connaissances détenues par d’autres que de les acquérir et plus l’expertise est pointue, plus cette affirmation se confirme.

3. « Test and Learn » : un accès aux utilisateurs dont rêvent tous les innovateurs

Le contact permanent avec les clients, indissociable du métier même de commerçant, associé aux capacités de test en points de vente et de mesure des résultats, est une puissance qui pourrait être encore plus exploitée dans le secteur.

En effet, habitués à utiliser la méthode pragmatique du ‘test and learn’, les retailers pourraient s’emparer très facilement de l’efficience des techniques du Lean Startup particulièrement adaptables à leur culture et à leur environnement.
Voir l’article « du test and learn au lean startup, il n’y a qu’un pas ! »

4. La réactivité : un atout caché de l’autre côté de la pièce du court terme

La réactivité, pendant de la culture du court terme et frein majeur à l’innovation de rupture, devient un atout dès lors que le processus de conception innovante est lancé : en innovation, il faut aller le plus vite possible de l’Idée à la mise en marché.

Ces quatre atouts pour innover dans le retail sont belle et bien des forces sectoriels cependant le modèle de gouvernance de l’entreprise renforce ou amoindri l’une au l’autre. Il est donc nécessaire de se pencher sur le sujet. C’est ce que vous propose l’article « les modèles de gouvernance du retail face à l’innovation ».

Lina Alami – www.comment-innover.fr


Abonnez-vous à la newsletter comment-innover.fr

Lina Alami comment innover

Une réflexion au sujet de « Retail : quatre atouts pour innover »

  1. Ping : Retail : quatre atouts pour innover avec intens...

Les commentaires sont fermés.